La sécurité

Cette page détaille les règles élémentaires de sécurité que tout adhérent de l'ARC devrait non seulement connaître mais appliquer

Nouveau N° Téléphone d'assistance rapatriement : 01 42 99 08 05

Les conseils à appliquer pour votre sécurité

Le port du casque peut vous sauver la vie 

 

Pour obtenir une protection optimum le casque doit être:

  • Acheté neuf et d'un modèle homologué (présence de l'étiquette "CE"),
  • adapté à la taille de la tête du porteur , il ne doit ni bouger ni comprimer les tempes,
  • Porté en l'inclinant légèrement vers l'avant de manière à ce qu'il protège le front, ne portez jamais le casque relevé , découvrant le front
  • Maintenu par sa jugulaire correctement réglée pour qu'il ne se déplace pas en cas de chute
  • Échangé après un choc ou une chute même en l'absence de fissure visible.

 

DECLARATION D'ACCIDENT et GUIDE DU LICENCIE

 

Pour faciliter votre déclaration d'accident vous pouvez télécharger les fichiers ci-dessous.

 

N'oubliez pas d'avertir à minima, le président et la secrétaire en cliquant ici

 

Déclaration d'accident 2014
declaration accident allianz ffc.pdf
Document Adobe Acrobat 1.1 MB
Guide du licencié
guide-licencie-allianz-2014.pdf
Document Adobe Acrobat 496.4 KB

SECOURS EN CAS D'ACCIDENT


 Vous avez donc le choix entre les pompiers (le 18) ou le SAMU (le 15) ou bien le 112 qui est un numéro d'urgence européen.
Le 18 (pompiers) : En cas d'accident routier ou dans les chemins, il faut privilégier ce numéro. En effet, les sapeurs pompiers sont dotés de moyens de balisage et de désincarcération important qui leur permettront de dégager quelqu'un coincé dans une voiture.

Les ambulanciers ont remarqué que très souvent lors d'accidents de la route, les blessés ont un téléphone portable sur eux. Toutefois, lors des interventions, on ne sait jamais qui contacter dans ces listes interminables de contacts. Les ambulanciers ont donc lancé l'idée que chacun d'entre nous rentre dans son répertoire, la personne à contacter en cas d'urgence sous le même pseudonyme. Le pseudonyme international connu est « ICE » (= In Case of Emergency). C'est sous ce nom qu'il faut entrer le numéro de la personne à contacter, utilisable par les ambulanciers, la police, les pompiers ou les premiers secours. Lorsque plusieurs personnes doivent être contactées on peut utiliser ICE1, ICE2, ICE3, etc. Facile à faire, ne coûte rien et peut apporter beaucoup. Si vous croyez en l'utilité de cette convention, faites passer le message afin que cela rentre dans les moeurs."

 

  CONTRE SENS CYCLO

 

La petite reine le sera vraiment. A partir du 1 er juillet, les cyclistes pourront emprunter les sens interdits. Et donc rouler dans les deux sens de circulation, une mesure réclamée depuis longtemps par les militants en deux-roues. 
Pour le moment, cette disposition est limitée aux "zones 30", dans ces nombreux quartiers plutôt résidentiels où la circulation est limitée à 30 km/h. C'est un décret du 30 juillet 2008 qui entre pleinement en vigueur. Il met les villes dans l'obligation de proposer de tels aménagements, sauf aux endroits où il y a un danger manifeste. Certaines villes ont pu être précurseurs. Mais désormais, cela devient une règle générale. Pour cela, une signalisation spécifique - interdit sauf vélos, par exemple - devra être apposée à l'entrée de la rue concernée.
Les Doubles sens cyclables sont en place dans la zone 30 du centre ancien de Perpignan. 
Pour de plus amples renseignements cliquez 

 

Dépliant à télécharger : 

circulation_cyclo_sens_interdit.pdf
Document Adobe Acrobat 356.3 KB

 

RAPPEL DE QUELQUES REGLES ELEMENTAIRES


Les cyclistes sont soumis aux mêmes règles de circulation que les autres conducteurs et à ce titre sont passibles des mêmes peines d'amende et d'emprisonnement prévus par le code de la route. Pour certaines infractions, les cyclistes peuvent faire l'objet d'une suspension du permis de conduire voire d'une annulation. Les dispositions sur le permis à points ne leur sont pas applicables. Un conducteur d'automobile ou de camion ne doit pas s'approcher latéralement à moins de 1,5 m hors agglomération 1 m en agglomération du cycliste qu'il veut dépasser.

 

Les pistes cyclables : 


  1.  Le panneau B22a rond, vélo sur fond bleu marque une piste cyclable obligatoire.

    Le panneau C113 carré, vélo sur fond bleu marque une piste non obligatoire (piste ou bande cyclable conseillée) 
  2. II est possible de rouler à deux de front lorsque la route est assez large. On doit se mettre en file simple dès la chute du jour et dans tous les cas où les conditions de la circulation l'exigent, notamment lorsqu'un véhicule voulant dépasser annonce son approche.

    En cas d'infraction : contravention de 2e classe de 35 €.
  3. Combien de cyclistes doit comporter un peloton ? C'est la gêne occasionnée aux autres usagers de la route qui fixe le nombre exact : 5 à 7 sur des routes étroites et sinueuses 15 à 20 sur des routes ayant de longues lignes droites (en fait 20 maximum).
  4. La fameuse "pause pipi", seul ou en groupe, ne doit pas se faire partout, le règlement général de police sur l'hygiène publique, art. 91, précise « qu'il est interdit à quiconque d'uriner sur la voie publique et contre les propriétés riveraines bâties ». Evitez de vous arrêter dans un village, aux abords des maisons et préférez un sous-bois où vous pourrez vous cacher un peu, car au pire, vous pourrez même être taxé d'exhibition sexuelle !

    En cas d'infraction : du simple rappel à l'ordre, à l'amende de 2e classe, le montant peut varier en fonction du lieu.
  5. Le remonte-file (dépassement de voitures à l'arrêt) à droite est interdit. Le remonte-file (dépassement de voitures à l'arrêt) à gauche est considéré comme un dépassement, donc autorisé si «possibilité de reprendre sa place dans le courant normal de la circulation sans gêner celle-ci»

    En cas d'infraction : contravention de 2e classe de 35 €.
  6. Téléphoner en roulant : Le code de la route précise que tout conducteur doit se tenir constamment en état et position d'exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent . L'usage d'un téléphone tenu dans la main par le conducteur d'un véhicule en circulation est interdit (décret de mars 2003, article R 412-6) : on sarrête et on se gare correctement SVP. 

    En cas d'infraction : contravention de 2e classe de 35 €.
  7. Respect de l'environnement Quel plaisir d’admirer un paysage sans détritus ! je remporte mes ordures ! Je remets dans la poche les emballages d’aliments, les épluchures. Je ne laisse pas sur place les boyaux et chambres à air crevés.

 

LA CHARTE DU BON CYCLISTE



Code, règlement, appliquera.
Tout usager respectera.
Nature ne souillera.
Bras, dos, pieds, jambes de couleurs vives couvrira.
Yeux, mains, tête protégera.
Matériel “ bichonnera ”.
Écarts brusques ne fera.
A plus de deux de front ne roulera.
A droite circulera. Direction indiquera.
Sur l’accotement s’arrêtera.
A tout temps, à tout lieu, vitesse adaptera.
En groupe, devant, responsable se sentira.
Dangers signalera. Trajectoire ne coupera.
Derrière, dépassements, sans excès, facilitera.
En compétition, sur incident, n’attaquera.
Toujours courtois, le Vélo pratiquera

 

PORT DU GILET DE SECURITE RETROREFLECHISSANT



En 2007, 60 cyclistes ont été tués en ville et 82 hors agglomération, soit une baisse de 21,5 % par rapport à 2006 (à l’inverse le nombre de blessés a légèrement augmenté de 2,7 %). Ce nombre reste trop important.Le Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) du 13 février 2008 a donc décidé de rendre obligatoire la présence d’un gilet de sécurité rétroréfléchissant pour les cyclistes.
Le cycliste et son éventuel passager vont devoir porter un gilet rétroréfléchissant jaune ou orange à compter du 1er octobre 2008. L’obligation de port ne vaut toutefois que hors agglomération de nuit, ou aussi de jour lorsque la visibilité est insuffisante.
A noter que le non-respect de cette obligation est passible d’une contravention d’un montant de 35 € (22 € pour l’amende minorée).

 

LA COMMISSION NATIONALE DE SECURITE 

 

La lutte contre l'insécurité routière est devenue la responsabilité collective de tous les usagers, qu'ils soient automobilistes, cyclistes ou piétons, c'est pourquoi la Fédération française de cyclotourisme en a fait sa priorité.
Ses différentes commissions, nationale, régionales et départementales, en étroite collaboration avec les délégués sécurité de chaque association locale, ont donc en permanence un double objectif :

-Informer et former les moins de 18 ans, dès leur intégration dans les écoles de cyclotourisme, par les initiateurs, moniteurs et instructeurs fédéraux dans le cadre des activités de pleine nature. Information et formation pour les moins jeunes au cours des stages dispensés par les délégués sécurité, au sein des comités départementaux et des ligues régionales, afin de combattre sans cesse les comportements dangereux sur la route, et instaurer un climat de respect mutuel entre les usagers.

- Collaborer avec les services de l'Etat, les différentes collectivités régionales, départementales ou locales, pour une meilleure prise en compte de la pratique cycliste lors de la réalisation des aménagements routiers.

Le site Internet de la commission nationale de Sécurité a donc été créé pour vous aider dans toutes vos actions sécuritaires. Si toutefois celui-ci ne répondait pas à vos attentes, n'hésitez pas à nous en faire part. Notre lien "Contact" vous permettra de le faire en toute liberté.

La sécurité, la priorité de la FFCT

PREVENTION ROUTIERE COMITE DEPARTEMENTAL DES PYRENEES ORIENTALES 

 Le Comité départemental des Pyrénées Orientales, rencontré au forum des associations les 10 & 11 janvier 2009 au Palais des Expositions nous a offert un diaporama qui s'inscrit tout naturellement dans ce chapitre, intitulé : "vélo des villes-vélo des champs", sur la sécurité routière .

 

Diaporama Prévention routière
Il permet de rappeler ce qu'est ou ce que sont :
- les définitions exactes et seules valables du code de la route (route, piste, bande, voie verte etc...)
- qu'est-ce qu'un vélo (question plus subtile qu'elle ne paraît
- la signalitique classique(normalement)
- la signalitique dite verte adaptée aux deux roues (peu développée chez nous et pas forcément conforme à la réglementation)
- le partage des espaces et les problèmes de discontinuité en terme de logique des tracés
- les nouveaux comportements à risques
- un tableau des infractions sanctions
- un questionnaire de contrôle.

Texte de présentation rédigé par le Comité Départemental des Pyrénées Orientales 
Tél: 04 68 35 33 60 
Mail: preventionroutiere66@wanadoo.fr

 

 

Diaporama Prévention routière
prevention_routiere.pps
Présentation Microsoft Power Point 37.2 MB

ACCIDENT VASCULAIRE CEREBRAL

Reconnaître les symptômes d'un AVC : Poser trois questions très simples à la personne en crise :

 

- Lui demander de SOURIRE.

- Lui demander de lever LES DEUX BRAS.

- Lui demander de PRONONCER UNE PHRASE TRES SIMPLE (ex : le soleil est magnifique aujourd'hui).

 

Si elle a de la difficulté à exécuter l'une de ces tâches, appelez le 15 et décrivez les symptômes au répartiteur.

Un neurologue dit que s'il peut atteindre une victime d'AVC dans les trois heures, il peut renverser entièrement les effets de la crise. Il affirme que le plus difficile est que l'AVC soit identifié, diagnostiqué et que le patient soit vu en moins de trois heures par un médecin.


Liens partenaires

Cliquer sur le logo pour découvrir offres et promos

Flash infos

 

Ci-dessous les 5 derniers flash.

Pour en voir davantage, cliquer sur "Flash infos"

Visites :